Panis Angelicus

Publié le 30 Septembre 2012

Aujourd'hui, publication d'un article venant d'un membre de la chorale et qui donne des explications détaillées sur Panis Angelicus, chanté par la chorale durant ses concerts de Noel

Panis Agelicus est un motet (pièce musicale de durée courte sur une thématique sacrée) chantée au moment de l’Eucharistie.

Rappelons que « l’Eucharistie (en grec ancien eukharistía, « action de grâce ») désigne, pour les chrétiens, la célébration ou le mémorial de la mort et de la résurrection de Jésus de Nazareth, à travers la proclamation de la Bible et à travers une action de grâce qui culmine avec le partage des éléments eucharistiques - le pain et le vin - qui sont, pour les chrétiens, le corps et le sang du Christ, offert en sacrifice sur la croix et ressuscité ».

Originellement, Panis angelicus est l’un d’un des trois hymnes liturgiques de Saint Thomas d’Aquin chanté à l’occasion de la fête du Corps du Christ (liturgie eucharistique et liturgie des heures de l’Eglise). 

Panis angelicus est chanté pendant une adoration eucharistique, spécialement à la Fête Dieu, ou à l’occasion de toute communion pendant la messe.

 

Traduction

Latin Francais
Panis angelicus, fit panis hominum
Dat panis cælicus figuris terminum
O res mirabilis : man ducat Dominum
Pauper et humilis, pauper servus et humilis
Le pain des anges devient le pain des hommes
Le pain du Ciel met un terme à ses figures
Chose admirable ! Il mange son Seigneur
Le pauvre, l’esclave et l’humble.

 

Traduction plus sylisée

- La manne, pain céleste, devient le Pain des Hommes.
- Le Pain venu du ciel remplace ses symbo­les 
-  O prodige inouï ! Dieu se donne à manger au pauvre, à l'esclave, au petit.

 

 Signification théologique

"Le pain des anges est souvent utilisé comme un hymne-bénédiction, pour des raisons évidentes.  Il dirige à contempler le grand mystère de devenir un avec Jésus Lui-même chaque fois que nous le recevons. Dieu Lui-même se fait notre nourriture!  Il procède ensuite à demander à Jésus la grâce de sauver nos âmes, afin que nous puissions rejoindre les citoyens du Ciel, le voyant toujours dans «la lumière dans laquelle tu habites».

Rédigé par chorale-melisande

Publié dans #Répertoire, #Chants classiques-sacrés

Commenter cet article

Legolas38 01/10/2012 11:10

Merci pour toutes ces informations détaillées !